Sélectionner une page

Ce 26 mai, les français se sont mobilisés à plus de 50% dans les différents bureaux de votes pour voter aux élections européennes. C’est avant tout une victoire pour la participation démocratique dans notre pays mais c’est surtout une double victoire pour le Rassemblement National : une victoire nationale et locale pour la Seine-Saint-Denis.

Quelque peu avant 20 heures, les militants et cadres du Rassemblement National étaient à Paris auprès de Jordan Bardella et de Marine Le Pen pour l’annonce des résultats des élections européennes. La tension dans la salle était palpable, les regards étaient fixés sur les écrans de télévisions et les drapeaux près à s’élever. Soudain, les drapeaux se mirent à danser dans les airs sous les cris d’exultation : la victoire a été annoncé. C’est avec 23,3% que Jordan Bardella est devenu grand vainqueur de ces élections. Cette victoire est le signe que le peuple français continue à croire en un avenir européen plus juste et libre : l’Europe des Nations.

En Seine-Saint-Denis, la gauche perd du terrain. Meilleur exemple de cette dégringolade, Aubervilliers, une ville longtemps communiste, à rehaussé le Rassemblement National en tête avec 15,94%, devant LFI et LREM, mais surtout devant le PCF n’atteignant même pas les 10% (9,7%). Cet exemple est le marqueur d’une réussite plus large dans toute la Seine-Saint-Denis, notamment à Clichy-Sous-Bois (22,66%), Livry-Gargan (23,27%), Coubron (26,21%) ou encore à Vaujours ( 29,33%).

Ces résultats sont dus principalement à la mobilisation des militants tout au long de cette campagne et à la confiance des électeurs. Merci à tous pour cette belle campagne victorieuse !