Sélectionner une page

Fermeture du LPE Fénelon de Vaujours : quid du futur des enseignements agricoles en Seine-Saint-Denis ?

Le Lycée du Paysage et de l’Environnement (LPE) Fénelon de Vaujours a été condamné à la fermeture par le comité de direction du diocèse qui le gère. La raison invoquée par les dirigeants de l’établissement est un déficit de 400 000 euros, tandis que les opposants à cette fermeture présentent une contre-expertise indépendante précisant que le lycée aurait une capacité d’autofinancement de 700 000 euros par an, le tout recouvert d’une suspicion de mise en vente des terrains à des fins de construction de logements au vu du nouveau plan local d’urbanisme de la ville.

Le LPE contient des filières spécialisées dans la formation aux métiers liés à l’environnement, au paysage, au climat, l’écologie ou encore à l’agriculture urbaine. Ces formations sont uniques en Seine-Saint-Denis et leur disparition pousserait plus de 160 élèves à se déplacer dans d’autres départements, incombant de ce fait des frais de carburant et des réserves de places en internat au dernier moment. Un recours en justice est néanmoins en cours pour faire annuler cette décision de fermeture.

Le Rassemblement National de Seine-Saint-Denis se mobilise pour défendre la transmission de ces enseignements et de ces savoir-faire dans notre département. Les jeunes de Génération Nation 93 soutiennent les élèves et leurs professeurs ; un visuel a d’ores et déjà été partagé sur les réseaux sociaux auprès de milliers de personnes pour alerter les habitants (Cf. pièce jointe).

Nous vous invitons à nous rejoindre et à participer à la défense et au maintien des enseignements agricoles en Seine-Saint-Denis. L’avenir d’une partie de notre jeunesse est en jeu.